La parole à … Smaïll Hichouri, directeur du centre social La Farandole à Istres

par | 18/03/2020 | Découverte métiers, La parole aux pros

Un métier, 5 questions : directeur de centre social


1/ Mon métier en un coup d’œil

Je suis directeur d’un centre social associatif de loi 1901. Les centres sociaux ont pour mission de favoriser le développement social d’un territoire, le lien social entre ses habitants. Nous intégrons ces habitants dans des projets et nous les rendons acteurs de leurs territoires qui sont souvent des territoires fragiles.

Une autre mission du centre social est de favoriser la coordination des acteurs sur le territoire, de favoriser les rencontres entre tous nos partenaires afin qu’il y ait une forme de cohérence des actions proposées.

Notre élasticité et notre capacité d’adaptation favorisent la mise en place de démarches innovantes. Voici quelques exemples…

– Concernant la participation des habitants : nous avons créé des commissions par trimestre et par secteur. Nous avons 3 secteurs (jeunesse/enfance, familles/adultes et animation de la vie locale). Les habitants se réunissent régulièrement (également avec des partenaires, acteurs du quartier) et proposent des projets.

– Concernant la coordination des acteurs : ces derniers ont souligné le fait qu’ils n’arrivaient pas à travailler ensemble. Nous avons établi un diagnostic et avons travaillé avec eux sur de potentielles solutions. Nous avons ensuite mis en place une plateforme collaborative numérique pour mieux communiquer et collaborer.

Être directeur c’est tout d’abord assurer les missions du centre social. Il faut faire en sorte que notre agrément perdure, faire vivre le projet social, coordonner l’équipe du centre, son Conseil d’Administration et assurer la relation avec les partenaires opérationnels, institutionnels et financiers. Au niveau des ressources humaines, j’accompagne et je soutiens l’équipe mais je contrôle également la mise en œuvre de nos projets. Le Conseil d’Administration est très largement composé d’habitants du quartier, il faut donc les accompagner et nous assurons leur formation. L’augmentation des tâches administratives réduit le temps de travail que nous souhaiterions consacrer à la gestion de projets avec les habitants, ce qui prends également beaucoup de temps.

Le directeur est donc l’animateur de la vie associative du centre social.

2/ Mon métier, 3 qualités

La qualité qui me paraît primordiale est la capacité d’adaptation. Il faut savoir s’adapter à tout, avoir une souplesse et une élasticité dans son travail. Cela nous permet de réagir et de ne pas être rigide.

Il y a aussi l’écoute qui va de pair avec l’adaptation. Il faut être à l’écoute pour pouvoir s’adapter, pour comprendre ce qu’il se passe dans notre environnement.

3/ Pourquoi accueillir un stagiaire ?

Nous accueillons beaucoup de stagiaires qui sont issus de notre large zone de compétence. Les accueillir fait partie de nos missions d’accompagnement. Le but est aussi de faire connaître notre structure.

Nous accueillons 3 ou 4 stagiaires de 3ème par an. Au niveau des lycéens nous en accueillons 5 ou 6 par an car nous avons des partenariats avec des établissements.


4/ Mon meilleur souvenir avec un stagiaire

En général nos stagiaires sont reçus par les animateurs du centre. Ils participent vraiment à la vie du quartier.

Nous demandons toujours une contrepartie aux stagiaires que nous accueillons : ils doivent s’engager en tant que bénévoles du centre pendant 1 ou 2 mois. Ils assistent les animateurs sur l’accompagnement à la scolarité d’enfants plus jeunes qu’eux. Les collégiens vont par exemple pouvoir faire de l’aide aux devoirs à des primaires.

Certains stagiaires ont décidé de continuer toute l’année avec nous, ce qui est très valorisant.

5/ Mes conseils pour l’accueil d’un jeune en stage de découverte

Mon premier conseil s’adresse aux collèges. En effet, les jeunes ne sont pas vraiment accompagnés dans leur recherche de stage. Les collèges devraient prendre exemple sur ce que font les missions locales pour éviter que des jeunes fassent des stages par dépit. Il faut aussi mobiliser les entreprises du territoire pour qu’elles s’engagent davantage.

De notre côté, nous avons la possibilité d’être souples. Nos stagiaires ont la possibilité de créer leurs projets. Un jeune a par exemple organisé un tournoi de foot au sein du secteur jeunesse. C’était une réussite.

Nos stagiaires sont pris en charge par l’équipe d’animation jeunesse. Elle leur fait visiter la structure et leur présente l’équipe. Quand c’est possible ils passent une demi-journée sur chaque secteur pour prendre connaissance du fonctionnement du centre social. Les stagiaires peuvent aussi venir aux réunions d’équipe. Ils sont intégrés dans l’équipe et accompagnés pour monter leurs projets.

➡ Vous aussi, accueillez un stagiaire ! ⬅

Contactez nous par mail 👉 martin@stagedecouverte.fr

STAGEDECOUVERTE.FR

Stagedecouverte.fr est une plateforme dédiée aux jeunes de 14 à 24 ans qui réfléchissent à leur orientation et souhaitent rencontrer des professionnel·les.

Vous voulez nous rejoindre ?

Les articles du moment