La parole à … Simon Darves-Blanc, Tailleur de pierre

par | 29/05/2020 | Découverte métiers, La parole aux pros

“Un métier, 5 questions” : Tailleur·se de pierre

1/ Mon métier en un coup d’oeil

Je suis tailleur de pierre, originaire de la région d’Arles. Depuis petit, je suis passionné par la pierre, j’ai appris à la découvrir sous toutes ses formes. C’est un métier pluridisciplinaire, il faut apprendre à travailler les volumes, autant en 2D qu’en 3D.

J’ai effectué un compagnonnage à l’âge de 17 ans ce qui m’a permis de partir dans toute la France (à Nantes, Lyon, Rennes…) mais aussi en Espagne (Barcelone) et en Algérie. A la suite de cela, j’ai décidé de créer mon entreprise qui s’est par la suite transformée en coopérative.

Au sein de la coopérative, nous faisons de l’isolation écologique, de la charpente et tout ce qui touche aux éléments naturels, on sensibilise les gens sur les matériaux naturels, c’est de l’éco-construction. Notre action est diverse : restauration de façade, taille de pierre, une maison avec des matériaux naturels (pierres massives, ossature bois), création d’une cuisine, d’aménagement extérieur, conservation et restauration d’objet de musée en pierre.

Initialement, mon métier consiste à travailler principalement sur des monuments historiques mais nous pouvons aussi exercer notre activité auprès de particuliers, sur des chantiers différents. Progressivement, l’activité s’est dirigée vers l’éco-construction : de plus en plus de personnes nous ont sollicité dans ce domaine.

La coopérative accueille également deux autres personnes qui s’occupent de la restauration d’objets d’art constitués de pierre. Ainsi, l’activité va de la maison neuve, à la restauration au sein de musées. Nous travaillons en complément d’un restaurateur lorsqu’il y a besoin.

2/ Les qualités indispensables pour exercer mon métier

Comme dans tous métiers, la passion est indispensable : ce n’est pas un métier très lucratif mais très enrichissant professionnellement et humainement.

Egalement, il faut avoir l’envie de travailler un matériau naturel, aimer la géométrie, travailler dehors et manuellement. En effet, même si aujourd’hui il y a des machines et du numérique, le travail manuel reste essentiel.

3/ Pourquoi accueillir un·e stagiaire ?

Issu du compagnonnage, la transmission est la base : sans transmission, il n’y a pas de futur pour notre métier. Même si tou·tes les jeunes accueilli·es ne se dirigent pas vers notre métier, cela peut donner un éveil pour une autre passion ou un autre cheminement.

4/ Mon meilleur souvenir avec un·e jeune ?

De façon générale, c’est super de voir l’éveil chez quelqu’un, de voir une connexion qui se crée entre le sachant et l’apprenant. Quand ça fonctionne, que la passion continue, c’est plaisant pour nous.

5/ Mes propositions d’activités pour l’accueil d’un·e jeune en stage de découverte

Les activités proposées à un·e jeune durant le stage varient énormément, que nous soyons sur un chantier ou à l’atelier. De façon générale, l’élève réalisera les mêmes activités que nous au quotidien, à savoir de la taille de pierre, réaliser des joints entre les pierres, faire de l’isolation écologique… Nous sommes également attentifs aux envies des jeunes pendant la découverte.

Si, pendant l’accueil, je suis à 100% à l’atelier, ce qui est rare, je pourrais par exemple lui proposer de tailler une forme géométrique sur de la pierre (moulure).

➡ Vous aussi, accueillez un·e stagiaire ! ⬅

Contactez nous par mail 👉 martin@stagedecouverte.fr

STAGEDECOUVERTE.FR

Stagedecouverte.fr est une plateforme dédiée aux jeunes de 14 à 24 ans qui réfléchissent à leur orientation et souhaitent rencontrer des professionnel·les.

Vous voulez nous rejoindre ?

Les articles du moment