La parole à …Nicolas Bardonnet — Directeur d’entreprise

par | 1/06/2020 | Découverte métiers, La parole aux pros

Un métier, 5 questions : Directeur·rice d’entreprise

1/ Mon métier en un coup d’oeil

Je suis le gérant d’une filiale appartenant à une société américaine. A ce titre, je suis le responsable légal de la filiale. Je dirige cette entreprise sur tous les aspects : commercial, marketing, fiscal, légal, social et environnemental.

Mon objectif est de veiller au bon développement de la filiale en m’assurant du bien-être de mes employé·es tout en respectant les lois et contraintes auxquelles l’entreprise est soumise et les évolutions du marché et de l’offre de ma société.

C’est un métier qui demande d’avoir une compréhension de l’activité de tous les services qui composent l’entreprise. Je suis celui qui coordonne tous ces services.

2/ Les qualités indispensables pour exercer mon métier

Pour être directeur·trice, il faut disposer de compétences très variées.

Le métier de dirigeant·e est tout d’abord un métier tourné vers les individus. Nous sommes un peu comme le·la capitaine d’un bateau où les tâches sont effectuées par d’autres que nous. Il faut nous assurer de donner les bonnes directives, les moyens d’y parvenir et la motivation pour ce faire.

Bien entendu, il faut connaître le marché sur lequel l’entreprise a basé son activité et avoir des connaissances en droits sociaux, en contraintes légales et fiscales. En somme, il faut être très polyvalent·e.

Pour mener à bien son métier, un·e directeur·trice doit avoir des qualités de management, de leadership ainsi que des qualités humaines. En effet, il faut arriver à encadrer les salarié·es pour qu’ils·elles soient les plus motivé·es et efficaces possible. La clé du succès est toujours humaine, et un groupe d’individus bien dans leur peau, aimant leur travail et leur entreprise réussiront toujours.

3/ Pourquoi accueillir un·e stagiaire ?

Bien que ce soit un processus qui prend du temps pour une entreprise, accueillir un·e jeune stagiaire reste un plaisir. Cela permet aux jeunes de découvrir les adultes dans le milieu professionnel.

Ce qui est plaisant également est le regard neuf et sans arrière-pensée que peuvent avoir les jeunes. Ils·elles n’hésitent pas parfois à poser des questions plus complexes à répondre que ce à quoi l’on pourrait s’attendre.

4/ Mon meilleur souvenir avec un·e jeune ?

J’ai souvenir d’un jeune qui voulait comprendre mon métier. Il m’a posé des questions qui étaient à la fois naïves et très surprenantes. C’était amusant de répondre à des questions auxquelles je n’avais pas l’habitude de répondre dues à son regard plus jeune.

5/ Mes propositions d’activités pour l’accueil d’un·e jeune en stage de découverte

La meilleure façon de comprendre ce métier c’est de s’intéresser à tous les services, de permettre à la personne accueillie de faire un tour complet de l’entreprise afin de comprendre que le·la directeur·rice général·e agit auprès de toutes et tous.

Il serait donc judicieux de proposer des petites activités dans chaque service afin que l’élève saisisse l’aspect pluriel du métier et qu’il·elle comprenne un peu mieux les relations entre les différents services.

➡ Vous aussi, accueillez un·e stagiaire ! ⬅

Contactez nous par mail 👉 martin@stagedecouverte.fr

STAGEDECOUVERTE.FR

Stagedecouverte.fr est une plateforme dédiée aux jeunes de 14 à 24 ans qui réfléchissent à leur orientation et souhaitent rencontrer des professionnel·les.

Vous voulez nous rejoindre ?

Les articles du moment