La parole à … Naïa Emparan, Éducatrice spécialisée en Maison d’Enfants à Caractère Social à Urt

par | 4/05/2020 | Découverte métiers, La parole aux pros

Un métier, 4 questions : éducateur.rice spécialisé.e

1/ Mon métier en un coup d’œil

Pour devenir éducatrice spécialisée, j’ai passé un concours qui m’a permis d’intégrer un Institut Régional du Travail Social à Pau. La formation dure 3 ans et c’est le cursus obligatoire pour obtenir le diplôme « d’éduc spé ». La formation est reconnue en BAC+3 désormais, dans mon cas c’était reconnu seulement comme un BAC+2. La diplomation nécessite des dossiers de certifications, des modules à valider tout au long de la formation ainsi que des épreuves écrites et orales.

Le diplôme d’éducateur.trice spécialisé.e permet d’exercer dans 3 domaines : le handicap, la protection de l’enfance et l’insertion (centres d’hébergement, etc.). Il est possible de passer d’un domaine à l’autre et c’est ce qui fait un peu la richesse du métier. On peut changer de public une fois qu’on a fait le tour. Le fait de changer de domaine et même d’établissement demande de la réadaptation car beaucoup de choses peuvent changer.

Je travaille pour la protection de l’enfance dans un foyer. Ces enfants ne sont plus sous la responsabilité de leurs parents car ils ont souvent vécu de graves traumatismes, ils vivent donc en collectivité dans un foyer.

Nous accompagnons des enfants, qui sont placés par l’Aide Sociale à l’Enfance, au quotidien : lever, repas, toilette, apprentissage de la vie en collectivité, devoirs, jeux, etc. Dans le foyer d’Urt où je travaille il y a 3 maisons : une pour chaque classe d’âge (petit, moyens et grands). Chaque maison compte 15 enfants, ils sont donc 45 au total et ils restent ici de manière pérenne. Le foyer est ouvert 24h/24 et 7 jours/7 et nous travaillons sur des plages horaires variées.

Quand je suis du matin, il faut s’occuper du réveil. Chacun a sa méthode et il y a des ordres de priorité en fonction des horaires d’école des enfants. On organise ensuite le petit-déjeuner puis on les amène à l’école.

Une fois que les enfants sont à l’école, seulement 1 ou 2 éducateurs restent présent, il y a toujours des rendez-vous à prendre pour les enfants : préparer des chèques, prendre rendez-vous chez le médecin, etc. C’est un peu comme si on se substituait aux parents de 15 enfants ! Il y a tout un suivi social et médical à organiser, pour cela nous avons un cahier de liaison ainsi qu’un agenda qui liste toutes les démarches à faire. La communication et la transmission d’informations entre collègues est très importante en plus de ce suivi écrit. Chaque éducateur est aussi le référent, le responsable de 2 enfants, qu’il doit suivre en priorité et avec qui il effectue tous les rendez-vous (rendez-vous avec l’école et les parents, avec le psychologue, le tribunal, etc.).

A partir de 16h il faut aller chercher les enfants à l’école, organiser le goûter et leur faire faire leurs devoirs. Après les devoirs certains ont des activités auxquelles nous les amenons. A 18h c’est l’heure de la toilette et avec les petits il faut toujours vérifier que tout se passe bien. A 19h vient le dîner et ils ont également des moments pour jouer. Chacun doit participer aux tâches quotidiennes (par exemple : débarrassage) selon un planning.

Nous nous occupons aussi de les coucher et de veiller à ce que tout le monde s’endorme. C’est un moment assez particulier car c’est là qu’on remarque si certains ont des angoisses et s’ils souhaitent se confier.

Les emplois du temps sont donc un peu particuliers : une équipe d’éducateurs est présente au lever de 6h30 à 10h30 ou de 6h30 à 14h30, puis le soir entre 16h et 21h. Un éducateur reste toujours jusqu’à au moins 23h puis des veilleurs de nuit prennent le relais.

Chaque semaine a lieu une réunion d’équipe avec la cheffe de service ainsi que l’une des deux psychologues qui suit les enfants. Pendant les réunions nous parlons des problèmes de la semaine, de ce qui va et de ce qui ne va pas, nous évaluons le comportement des enfants ainsi que leur bien-être et leur rapport avec leurs familles. On travaille aussi parfois les projets d’accompagnement de chaque enfant : chacun a un projet personnalisé (revu chaque année et qui explique les raisons du placement et ses objectifs).

Maison d’Enfants à Caractère Social à Urt

2/ Mon métier, 2 qualités

Il faut tout d’abord une grande capacité d’adaptation à la fois sur le plan administratif pour la gestion des rendez-vous, des emplois du temps de chacun et des imprévus ainsi que sur le plan de l’accompagnement des enfants qui ont tous des profils et des besoins différents.

Ce métier est lié à l’affect mais il ne faut trop s’attacher, et ne pas trop se bouleverser pour la situation de certains enfants. Nous ne sommes pas là pour prendre leur souffrance mais plutôt pour la comprendre et leur permettre de vivre avec.

3/ Pourquoi accueillir un.e stagiaire ?

Nous avons récemment accueilli une stagiaire qui était en seconde. L’accueil de stagiaires permet à des jeunes de se familiariser avec notre métier et peut-être de s’orienter. Il faut cependant parfois faire attention car les horaires qui lui étaient imposés ne correspondaient pas vraiment à ceux des éducateurs. Elle a quand même participé à un mercredi après-midi avec tous les enfants ainsi qu’à la prise de rendez-vous.

Les stages plus longs permettent de s’investir sur des projets : on rentre dans une dynamique d’équipe et de réflexion commune pour chaque enfant, on met en place des projets pour répondre à des objectifs visés.

4/ Mes conseils pour l’accueil d’un.e jeune en stage de découverte

Je pense tout d’abord qu’il est important de confier le jeune à un professionnel qui a vraiment envie de lui faire découvrir son métier, de lui accorder du temps et qui peut essayer de faire coïncider ses horaires. L’accueil du stagiaire est à bien anticiper.

Voici quelques idées d’activités à proposer à un jeune en stage de découverte :

· Voir chacun des professionnels du centre

o Point sur la protection de l’enfance avec la cheffe de service (en fonction des disponibilités)

o Rencontrer les maitresses de maison et voir comment elles qualifieraient leur rôle auprès de l’enfant. Ce sont elles qui font les repas et le ménage. Elles connaissent bien les enfants et ont une relation privilégiée avec eux.

· Participer à l’aide au devoir et à la préparation des vêtements pour le lendemain pour entrer en relation avec les enfants

· Organiser une activité ou un jeu : organiser, présenter le jeu, essayer d’anticiper les réticences, gérer la partie et voir si les enfants étaient satisfaits

➡ Vous aussi, accueillez un.e stagiaire ! ⬅

Rendez-vous sur 👉 www.professionnels.stagedecouverte.fr

STAGEDECOUVERTE.FR

Stagedecouverte.fr est une plateforme dédiée aux jeunes de 14 à 24 ans qui réfléchissent à leur orientation et souhaitent rencontrer des professionnel·les.

Vous voulez nous rejoindre ?

Les articles du moment