La parole à … Sandrine Gérard, Directrice du Service aux Territoires au conseil départemental du…

par | 6/03/2020 | Découverte métiers, La parole aux pros

Un métier, 5 questions : Directrice de Service au conseil départemental


1/ Mon métier en un coup d’œil

Je suis Directrice du Service aux Territoires, j’anime une équipe de 30 personnes.

Notre travail, l’ADN de la direction, c’est d’aider les territoires, les collectivités (communes, intercommunes, etc.) à mener leurs projets. Pour cela ils ont besoin de technicité. Dans le Loiret il y a 325 communes et les deux tiers ont moins de 1000 habitants. Elles n’ont pas beaucoup d’équipes, d’ingénieurs quand elles veulent construire une école, une route. Nous mettons à leur disposition des ingénieurs spécialisés en voirie, spécialisés en bâtiment, des ingénieurs qui font des analyses financières.

Nous les aidons aussi en leur versant des subventions. Nous les aidons sur la gestion des routes, voiries, stations d’épurations, rivières, sur l’installation de médecins sur le territoire, sur l’approvisionnement local des cantines, etc.

Mon travail, c’est aussi d’aider chaque collaborateur à mener à bien ses missions, de faciliter son travail.

Je travaille beaucoup avec les élus (conseillers départementaux, président du département, vice-présidents, etc.) : faire le lien entre ce que nous menons sur le terrain et ce que veulent nos élus, vérifier que ce qu’ils ont prévu est bien mis en œuvre.

Je fais en sorte de donner les moyens à mon équipe de travailler. Je prépare les budgets pour mettre en œuvre des politiques décidées par nos élus. Nous sommes là pour utiliser au mieux l’argent qui est versé par les loirétains aux impôts.

2/ Mon métier, 3 qualités

Je pense qu’il faut avoir un très bon relationnel à la fois avec les élus et avec les équipes et être à l’écoute.

Il faut savoir arbitrer et décider, trancher même si ça ne fait pas plaisir à tout le monde. Il faut savoir dire les choses et les affirmer. Lorsqu’une demande d’élu n’est pas tout à fait comprise il faut en expliquer le sens.

Qualité d’écoute, d’affirmation, faire confiance aux équipes, travailler, se documenter. Une grande qualité c’est aussi de savoir aller au-delà des missions de la direction, lire beaucoup, être à l’affût de l’actualité, être curieux et ouvert.

3/ Pourquoi accueillir un stagiaire ?

C’est toujours agréable de savoir qu’il y a des jeunes qui veulent savoir ce qu’on fait dans le service public. Je pense qu’il faut recréer du lien. Tout le monde sait ce que fait une commune, une mairie, mais c’est moins le cas pour un département encore moins pour une région. Nous sommes présents dans le quotidien d’un habitant, d’un loirétain. Nous sommes ravis de faire comprendre à un jeune ce que nous faisons avec les impôts que payent ses parents. C’est aussi agréable d’avoir un regard neuf sur notre activité.

Ce que nos stagiaires nous disent tout de suite, c’est qu’ils ne comprennent pas notre discours. Nous avons un jargon, et nous ne nous en rendons plus compte. Amine, notre stagiaire de la semaine, m’a par exemple demandé “ça veut dire quoi subvention ?”, et il a eu raison. Les stagiaires nous renvoient au fait que nous devons arriver à faire comprendre notre activité avec des mots simples et pas avec notre vocabulaire administratif.

Nous avons accueilli beaucoup de stagiaires mais la plateforme stagedecouverte.fr nous a permis d’accueillir des jeunes qui ne sont pas forcément des enfants de personnes du département, de collègues.

4/ Mon meilleur souvenir avec un stagiaire

C’était il y a à peu près 8 ans, c’était un jeune qui était en Bac + 3. Il nous avait vraiment confrontés à notre propre fonctionnement. Nous étions en réunion d’équipe, nous étions dix à l’époque, et il était intervenu et avait dit : “je ne comprends pas ce qu’on me demande, je ne comprends rien”, “on me demande d’aller chercher un document dans le classement informatique et je ne le trouve pas ”.

C’était spontané, cela nous a permis de nous remettre en question et nous avions changé les choses. Certes, il avait été maladroit dans sa prise de parole mais pas agressif, et il faut toujours être dans l’échange, essayer de comprendre.

Concernant Amine, notre stagiaire de la semaine, qui est en seconde, nous l’avons bien accueilli. Nous lui avons montré son poste de travail, l’accès à la recherche informatique, comment se connecter, où il pouvait manger, etc. L’Assistante de Direction, l’a pris en main, lui a présenté l’équipe, les locaux et lui a montré son planning que nous avions préparé en amont.

Nous l’avons emmené en déplacement à l’autre bout du département pour une réunion avec des propriétaires de moulins et un maire autour de la thématique des cours d’eau et des barrages. Il est allé avec l’équipe sur un site de destruction de déchets, à une réunion sur la thématique de l’eau potable, de la cartographie et à une réunion avec des partenaires européens. Nous répondons à des appels d’offres européens pour obtenir des subventions, parce que l’Europe finance des services nouveaux pour les usagers. Dans ce cas, nous sommes en train de développer des modèles prédictifs d’accidents qui devraient nous aider à sécuriser encore mieux les routes du département. Il était intéressant de montrer que l’Europe est aussi présente dans le quotidien des loirétains.

5/ Mes conseils pour l’accueil d’un jeune en stage de découverte

Il ne faut pas trop se poser de questions. Je pense qu’il faut partir de ce que fait l’équipe. Nous n’avons rien changé dans notre fonctionnement, sauf que nous avons pris le temps de l’accueillir. Nous l’avons totalement intégré. S’il y a un déplacement, il vient avec nous, et nous l’emmenons aux réunions.

C’est un stage d’une semaine pas de trois mois, il faut relativiser.

Nous prenons Amin, puis il nous suit. C’est le principe d’un stage de découverte, lui montrer notre activité. Il faut évidemment lui donner des éléments de contexte et de vulgarisation. Lorsque nous sommes allés à Bonny sur Loire, nous lui avons expliqué dans le trajet en voiture quelles étaient les personnes que nous allions voir. Nous lui avions aussi demandé de faire des recherches sur Internet sur les moulins dont nous allions parler. Nous prévoyons aussi des moments au bureau où il a son propre poste de travail et où il peut avancer sur son rapport de stage, que nous revoyons avec lui.

➡ Vous aussi, accueillez un stagiaire ! ⬅

Contactez nous par mail 👉 martin@stagedecouverte.fr

STAGEDECOUVERTE.FR

Stagedecouverte.fr est une plateforme dédiée aux jeunes de 14 à 24 ans qui réfléchissent à leur orientation et souhaitent rencontrer des professionnel·les.

Vous voulez nous rejoindre ?

Les articles du moment