La parole à… Jean-Louis Foucault, responsable de la règlementation et du contrôle à la direction…

par | 28/02/2020 | Découverte métiers, La parole aux pros


Un métier, 5 questions : juriste

1/ Mon métier en un coup d’œil

Nous sommes ici à la direction du conseil et des affaires juridiques au département du Loiret. Nous sommes en fait « le cabinet d’avocats » du conseil départemental, nous avons une demi-douzaine de membres. Nous avons des compétences générales mais chacun a aussi sa spécialité.

Nous conseillons et analysons sur toutes les questions juridiques qui peuvent se poser au conseil départemental. Nous gérons aussi des contentieux (en demande et en défense) qui sont générés dans toutes sortes de domaines (social, routier, aménagement du territoire, etc.).

Nous avons une grosse activité de relecture et corrections de rapports et de délibération. Le conseil départemental prend des décisions via une assemblée, il y a donc des processus d’élaboration de décisions qui supposent des analyses juridiques continues. Nous anticipons et contrôlons tout cela. Il faut veiller à bien être dans les clous en matière d’analyse et à ce que les responsabilités soient bien prises au bon moment.

Je m’assure aussi de la veille juridique du département destinée aux agents et élus (2300 personnes environ). Notre pays a une production législative considérable et je regarde donc l’actualité juridique chaque matin. Nous assurons un conseil juridique sur différents types de questions auprès de nos collègues, des élus et de la direction générale.

Par exemple, nous avons récemment été sollicités sur la question suivante : nos agents ont-ils la capacité et le droit de raccompagner des collègues malades chez eux ? Avec quel véhicule (véhicule de service) ? Quels sont les risques encourus ? Cela renvoyait à des questions de responsabilité de l’employeur, de responsabilité civile.

Nous participons également à des projets du département. Par exemple à un projet de développement touristique du canal d’Orléans, qui suppose des investissements lourds. Nous faisons partie du « groupe-projet » avec le service de l’environnement, la direction des bâtiments, l’agence touristique départementale etc. C’est donc un groupe avec différentes compétences techniques ; nous faisons des réunions périodiques pour discuter de l’avancement du projet. De notre côté, nous analysons les problématiques juridiques qui sont nombreuses.

Le droit imprègne tout !

2/ Mon métier, 3 qualités

Pour être juriste il faut aimer le droit et être quelqu’un qui aime travailler en cabinet plutôt qu’en extérieur, même si nous nous déplaçons régulièrement.

J’ajouterais aussi : rigueur, goût de la recherche juridique, savoir et aimer écrire, sens de la synthèse. L’art oratoire n’est pas indispensable mais il est utile de bien savoir s’exprimer.

3/ Pourquoi accueillir un stagiaire ?

Nous accueillons des stagiaires depuis des années, des 3èmes mais aussi des étudiants en droit ainsi que des apprentis.

C’est toujours très intéressant d’être en contact avec le monde universitaire et le monde des écoles. Cela nous aère l’esprit et c’est de l’enrichissement réciproque.

4/ Mon meilleur souvenir avec un stagiaire

Cette semaine avec Clémence, stagiaire de 3ème, nous avons eu une conversation riche concernant les dangers de l’utilisation excessive des téléphones portables chez les jeunes. C’était intéressant d’avoir des retours de la part d’une jeune concernée par le sujet, de connaître son usage du téléphone et de pouvoir lui donner des mises en garde.

Ce qui me fait aussi très plaisir c’est d’avoir des nouvelles de nos anciens stagiaires ou apprentis. La plupart d’entre eux ont d’ailleurs trouvé du travail dès la fin de leur cursus.

5/ Mes conseils pour l’accueil d’un jeune en stage de découverte

Il faut s’occuper de ses stagiaires et se remettre en question pour parvenir à se faire comprendre, leur apprendre des choses et les intéresser. A la fin de la semaine nous faisons un bilan de la façon dont nous avons pu les intéresser. Nous leur posons des questions, leur donnons des sujets de travail et des mises en garde.

Pour les intéresser nous essayons de les faire travailler. Nous avons donné des sujets de recherche à Clémence : « qu’est-ce que la loi ? », « qui est Nelson Mandela ? » (nom du collège de Clémence), « qu’est-ce qu’une collectivité territoriale et comment sont-elles organisées ? ».

Je prends aussi toujours une heure pour faire leur connaissance (famille, aspirations, projet professionnel).

➡ Vous aussi, accueillez un stagiaire ! ⬅

Rendez-vous sur 👉 www.professionnels.stagedecouverte.fr

STAGEDECOUVERTE.FR

Stagedecouverte.fr est une plateforme dédiée aux jeunes de 14 à 24 ans qui réfléchissent à leur orientation et souhaitent rencontrer des professionnel·les.

Vous voulez nous rejoindre ?

Les articles du moment