La parole à … Emilie Kuehn, Consultante stratégie digitale en freelance

par | 31/10/2019 | Découverte métiers, La parole aux pros

Un métier, 5 questions : consultante en stratégie digitale

1/ Mon métier en un coup d’oeil

Je suis Emilie Kuehn et j’exerce une activité de consultante en stratégie social media à mon compte depuis 2015.

Mon cœur de métier est d’accompagner les entreprises pour développer leur business grâce au web. Cela passe par la gestion optimisée de leur réseaux sociaux, la rédaction d’articles de blog, la refonte, des audits SEO, techniques et analytics de de sites internet ou encore la création graphique pour une identité visuelle plus marquée. Aussi, je travaille sur le volet plus commercial avec la mise en place de campagnes d’emailing et newsletters.


Pour moi, le point de départ d’un projet passe par l’élaboration de la stratégie social media. C’est une phase de questionnement où je fais un état des lieux de l’entreprise, de son environnement, de sa cible, de ses concurrents, de ses objectifs, de ses ressources. Autant d’éléments qui orienteront mes préconisations en terme de communication. Trop d’entreprises investissent tous les réseaux sociaux sans avoir une idée précise de leur objectif. Mon rôle est de les accompagner aussi bien sur le plan stratégique qu’opérationnel.

En parallèle je fais de la formation pour deux types de profils : des étudiants destinés à des métiers liés au webmarketing et des personnes ayant déjà une première expérience professionnelle avec le souhait de se reconvertir ou d’ajouter une compétence à leur CV.

2/ Mon métier, 3 qualités

Une des premières des choses à laquelle je pense c’est la flexibilité et la souplesse.

Il faut savoir s’adapter au cahier des charges du client avec des contraintes budgétaires, de temps, de disponibilités et des situations d’urgence.

Je dirai aussi qu’il est important d’avoir un esprit d’analyse. Chaque action mise en place doit faire l’objet d’une analyse afin d’en mesurer le retour sur investissement.

Et puis, je dirai qu’il faut être organisé et s’imposer un cadre, avec des objectifs journaliers… Car les distractions sont nombreuses sur internet ce qui peut rendre le travail très vite chronophage.

Et un petit quatrième pour la route : c’est la créativité bien sûr !

3/ Pourquoi accueillir un stagiaire ?

Pour la transmission de connaissance et parce que je trouve l’expérience géniale !

On est tous passé par le stage de 3ème, afin de nous donner une première expérience dans le monde du travail ! Et bien moi, j’ai envie qu’elle soit réussie pour les élèves curieux de ma profession. J’ai envie de leur donner envie de se lever pour des missions qui les font « kiffer » ! Et leur montrer qu’on ne subit pas forcément son métier si on le choisit par passion. Et puis accueillir un stagiaire permet aussi de retrouver un travail collaboratif que l’on n’a pas forcément lorsque l’on est indépendant. Au final, le stagiaire me permet aussi de progresser et d’apprendre.

4/ Mon meilleur souvenir avec un stagiaire

Si j’avais un souvenir en particulier c’est lorsqu’une de mes stagiaires est venue plusieurs mois après, avec son rapport de stage. Elle avait eu 20/20 et m’a remerciée de tout ce que je lui avais apporté et m’a dit qu’elle souhaitait continuer dans cette voie professionnelle. Je me suis dit à ce moment-là que j’avais rempli ma mission : « lui faire aimer sa première expérience professionnelle et susciter une vocation »


5/ Mes conseils pour l’accueil d’un jeune en stage de découverte

En règle générale, je prépare l’arrivée des stagiaires en leur demandant leurs points forts, et ce qu’ils attendent du stage. Cela me permet en amont de leur préparer des missions en fonction de leur préférence. Les stagiaires arrivent motivés et peuvent travailler de manière autonome.

J’essaye toujours de leur trouver des missions avec un objectif précis, des missions souvent destinées à mes clients : créer des visuels, réaliser des reportages photos et vidéos (création et montage), des interviews, des campagnes publicitaires sur Facebook. Je leur demande aussi de chercher de nouveaux outils (de création et d’analyse) et de les tester. Ils sont bien plus enthousiastes et rigoureux lorsque la mission est utile plutôt qu’un simple exemple à intégrer dans un rapport de stage.

Par exemple mi-novembre, je reçois une nouvelle stagiaire et je vais la faire travailler sur Snapchat. L’objectif sera de réaliser un tutoriel des meilleures pratiques de ce réseau social.

Prochainement, je les missionnerai sur la rédaction d’articles qu’ils pourront ensuite intégrer sur mon blog en ajoutant leur signature. Ça sera leur premier pas pour gagner en visibilité !

➡ Vous aussi, accueillez un stagiaire ! ⬅

Rendez-vous sur 👉 www.professionnels.stagedecouverte.fr

STAGEDECOUVERTE.FR

Stagedecouverte.fr est une plateforme dédiée aux jeunes de 14 à 24 ans qui réfléchissent à leur orientation et souhaitent rencontrer des professionnel·les.

Vous voulez nous rejoindre ?

Les articles du moment