La parole à … Clothilde Bunod, Productrice de cinéma documentaire, La Société du Sensible

par | 27/05/2020 | Découverte métiers, La parole aux pros

Un métier, 4 questions : Producteur·trice de cinéma documentaire

1/ Mon métier en un coup d’œil

Je suis productrice de cinéma documentaire. On parle de cinéma documentaire « d’auteur » ou de « création » pour distinguer ce genre du reportage. Ici, on travaille à la réalisation d’un film qui rend compte du regard personnel de l’auteur·e sur le réel qui l’entoure. Et ces films sont destinés aux salles de cinéma.

J’ai cofondé la société avec deux autres associés, il y a déjà deux ans. Adrien Louis (producteur et réalisateur) et Timothée Bernelle (monteur et réalisateur).

En tant que productrice, j’accompagne les auteur·es-réalisateur·trices sur les différentes étapes de réalisation d’un film telles que : la phase d’écriture du projet, la recherche de financements, la rencontre avec le personnel artistique et les technicien·nes (caméraman/camérawoman, perchman/perchwoman, musicien·nes, monteur·ses…), le tournage, le montage etc. En fait, les producteur·trices sont présent·es de l’écriture à la projection du film dans les salles cinéma, à la télévision, dans les festivals (nationaux et internationaux) etc. et sont chargé·es de donner les meilleures possibilités au film pour se réaliser.

Chaque journée est différente, je peux lire et faire des retours artistiques sur un scénario, travailler sur la budgétisation d’un film, régler des questions juridiques et de droits d’auteur, vérifier que l’équipe et le matériel sont disponibles pour un tournage, par exemple. Je suis aussi souvent en déplacement, notamment sur des tournages mais aussi dans des festivals, pour voir des films, rencontrer de nouveaux réalisateurs et d’autres partenaires.

En tant que productrice, je ne suis pas dédiée à la réalisation du film ou au montage, mais j’accompagne ces étapes. Nombreuses sont les occasions par exemple où nous organisons (avec l’auteur·e-réalisateur·trice et le ou la monteur.se) des sessions de visionnage du film en cours de montage, pour que je puisse leur faire des retours. Je fais alors part de mes ressentis, de mes questionnements ou de mon enthousiasme, face aux images.

Ce métier s’accompagne souvent d’un vrai soutien artistique et parfois même émotionnel de l’auteur·e-réalisateur·trice.

2/ Les qualités indispensables pour exercer mon métier

Avant d’être productrice, je voulais être monteuse. Mais il m’a semblé que ce métier était trop solitaire. Ce poste se fait principalement avec le ou la réalisateur·trice, alors qu’en tant que productrice, j’ai la sensation de rencontrer beaucoup plus de personnes et de professions différentes.

Pour faire mon métier, il faut évidemment aimer le cinéma et avoir une sensibilité artistique, me semble-t-il. Il faut aussi aimer le travail d’équipe et avoir beaucoup de rigueur, notamment lorsqu’on travaille sur les budgets des films. La production d’un film peut prendre plusieurs années (3 ou 4 ans en moyenne), il faut donc maîtriser le budget pendant toute cette période.

3/ Pourquoi accueillir un·e stagiaire ?

On a accueilli des stagiaires de 3èmes comme des étudiant.es finalisant leurs études supérieures. D’une part, nous voulons faire découvrir ce métier méconnu, loin du cliché du producteur cigare à la main. Puis aussi, nous souhaitons montrer toutes les phases de réalisation d’un film.

D’autre part, pour ceux qui ont fait une formation spécialisée, il s’agit avant tout de valider leur formation, rendre effectif ce qu’ils ont appris à l’école, confirmer leur choix de carrière et entrer véritablement dans le monde professionnel.

Étant moi-même une jeune productrice, je suis plus dans l’échange de savoir-faire.

4/ Mes propositions d’activités pour l’accueil d’un·e jeune en stage de découverte

Pour un.e stagiaire, il est possible de lire des scénarios et faire des retours avec des fiches de lecture sur ce qu’ils ou elles ont compris, ressenti. Leur regard est souvent très pertinent et nous aide à sortir aussi de notre vision « d’initié ». Ils ou elles peuvent également assister à des sessions de montage, s’occuper de la communication sur les films et les inscrire en festivals. Tout cela évidemment en fonction de leurs envies, attentes et intérêts.

➡ Vous aussi, accueillez un·e stagiaire ! ⬅

Contactez nous par mail 👉 martin@stagedecouverte.fr

STAGEDECOUVERTE.FR

Stagedecouverte.fr est une plateforme dédiée aux jeunes de 14 à 24 ans qui réfléchissent à leur orientation et souhaitent rencontrer des professionnel·les.

Vous voulez nous rejoindre ?

Les articles du moment