La parole à … Carmen Robillon, Éducatrice environnement marin, AIEJE

par | 20/05/2020 | Découverte métiers, La parole aux pros

Un métier, 5 questions : Éducateur·trice environnement

1/ Mon métier en un coup d’oeil

Je suis éducatrice en environnement marin au sein de l’Association Initiatives et Éducation de la Jeunesse à l’Environnement. Je vais réaliser différentes animations, ateliers, sorties et compagnes de sensibilisation pour faire découvrir le patrimoine littéral de la côte bleue et la biodiversité marine.

Je vais dans les classes de primaire par exemple, afin de faire une présentation avec des outils pédagogiques pour expliquer ce que l’on peut trouver dans la mer, ce qui pollue nos plages et parler de la protection de la faune et de la flore. Mais cela se fait aussi dans les collèges et les lycées.

Notre but est de faire découvrir le milieu marin et de créer aussi des dispositifs à partir de problématiques actuelles.

2/ Les qualités indispensables pour exercer mon métier

Il faut avant tout être passionné·e par ce milieu, être patient·e et pédagogue pour expliquer au mieux, notre action à tout public : enfants, jeunes, adultes. L’endurance est très importante puisque nous pouvons avoir plusieurs sorties et différentes classes dans une même journée sous la chaleur ou le froid.

3/ Pourquoi accueillir un·e stagiaire ?

Je travaille seule et je suis la seule salariée de l’association. De ce fait, prendre un·e jeune avec moi me permet d’avoir un regard différent sur le travail et permet aussi de créer des outils pédagogiques. En plus de favoriser les échanges et les nouvelles idées, cela enrichit notre module de contenus.

Et transmettre la passion pour l’environnement et la sensibilisation.

4/ Mon meilleur souvenir avec un·e jeune ?

J’ai pu constaté que certain·es jeunes étaient plus axé·es sur le travail manuel. Nous avons eu l’année dernière, un élève venue en 3ème, puis revenu pour une saison estivale. Il a fait un travail considérable en collaboration avec les enfants que nous avions à ce moment-là. Il s’agit d’un poulpe, une oeuvre artistique qui est toujours visible dans nos locaux. Cela a marqué l’association.

5/ Mes propositions d’activités pour l’accueil d’un·e jeune en stage de découverte

Les activités sont à faire en fonction de la personne. Je conseillerai en premier lieu de lire et de s’informer sur le littoral, faire des petites fiches sur des jeux ou activités réalisables et faire des points de sensibilisations. Ce seront des bases solides pour m’accompagner lors des interventions, faire des présentations aux jeunes par exemple.

Je suis là pour veiller sur eux et leur donner des conseils mais le but est d’être autonome et de développer ses compétences. Le ou la stagiaire devra nous suivre et voir notre manière de travailler et de dialoguer avec le grand public.

➡ Vous aussi, accueillez un·e stagiaire ! ⬅

Contactez nous par mail 👉 martin@stagedecouverte.fr

STAGEDECOUVERTE.FR

Stagedecouverte.fr est une plateforme dédiée aux jeunes de 14 à 24 ans qui réfléchissent à leur orientation et souhaitent rencontrer des professionnel·les.

Vous voulez nous rejoindre ?

Les articles du moment