La parole à … Aurélie Joubert, juriste et formatrice juridique

par | 23/06/2020 | Découverte métiers, La parole aux pros

Un métier, 5 questions : juriste et formatrice juridique

1/ Mon métier en un coup d’oeil

J’ai deux métiers, j’interviens en tant que formatrice juridique pour les entreprises, la faculté et je suis également juriste en entreprise.

Je suis salariée dans des entreprises de toutes tailles en tant que juriste. Les jeunes connaissent généralement les services juridiques dans les grandes entreprises mais ma spécialité est d’intervenir dans les petites structures de 6 à 70 salariés.

C’est exactement le même métier que dans les grandes mais comme il y a moins de besoin, je le réalise à temps partiel et je peux donc me consacrer à mon autre activité : la formation juridique.

En étant, formatrice juridique je peux intervenir à l’Université d’Orléans, de Bourges comme par exemple l’IAE ou encore à l’école d’ingénieur.

Je peux également former des chef·fes d’entreprises, des salarié·es dans les services des ressources humaines, des commerciaux·ales… Je donne des formations professionnelles pour répondre à des besoins de formations continues et/ou un besoin d’actualiser les entreprises sur les nouveaux textes de lois, par exemple.

Si je devais résumer mon métier, je le comparerais à celui de médecin généraliste car il faut que je sois opérationnelle sur tout type de matière juridique (droit du travail, le droit juridique, le droit des entreprises….). Cela change tout le temps et il faut être à jour sur les nouvelles lois et les nouveaux textes.

2/ Les qualités indispensables pour exercer mon métier

Je dirai qu’il est important d’avoir une grande capacité d’adaptation car il y un changement fréquent d’entreprise, donc une nouvelle organisation pour chacune d’entre elles. Il faut être un·e très bon communicant·e car nous pouvons nous retrouver dans des situations conflictuelles ou des situations d’urgences. Puis, ne pas oublier de se remettre en question constamment et être travailleur·se car il y a une évolution continue des textes de loi (changements tous les six mois). Il est très important également aussi d’avoir une bonne capacité de résilience et donc une bonne résistance au stress.

3/ Pourquoi accueillir un·e stagiaire ?

Cela va avec mon métier de formatrice, je suis dans l’enseignement depuis plus de 12 ans. Si on forme les adultes ou les jeunes c’est aussi pour transmettre et faire découvrir nos métiers et cela passe par la pratique.

4/ Mon meilleur souvenir avec un·e stagiaire

Il y a eu beaucoup de souvenirs, comme j’accueille une dizaine de jeunes par an. Ils·elles ont tous·tes quelque chose à eux·elles. J’ai gardé un bon souvenir d’une stagiaire, elle était géniale, on s’est très bien entendue et elle m’a présenté sa cousine qui est devenue mon apprentie. Elle a tellement apprécié mon métier qu’elle était présente à l’un de mes salons étudiants. Cela fait 2 ans que son stage a eu lieu et nous sommes toujours en contact.

5/ Mes propositions d’activités pour l’accueil d’un·e jeune en stage de découverte

Je suis anti-stage d’observation à regarder les mouches volées donc je fais faire plusieurs activités :

– Je donne des problématiques en lien avec mon travail. Les jeunes ont accès à des ressources ou internet et peuvent faire des recherches documentaires. Il faut savoir que cela représente 80% de notre métier donc il est important que les stagiaires en prennent conscience.

– Je propose également la rédaction d’un article sur une nouvelle règle ou une décision de justice. Cela permet de développer leur compétence rédactionnelle, qui est primordial dans les métiers du droit. Ils·elles sont souvent très fier·es de le présenter dans leur rapport de stage.

– J’organise aussi une matinée pour préparer des interviews auprès des professionnel·les via mon réseau d’entreprise afin qu’ils·elles puissent connaître d’autres métiers.

– Les stagiaires ont également l’occasion de m’accompagner en clientèle pour voir comment cela se passe.

– Parfois, je leur propose de faire de la mise en forme de support de formation et je joue le jeu des droits d’auteurs. L’année dernière une étudiante m’a créé une affiche que j’utilise encore.

– Pour finir, je les emmène sur la base du volontariat à l’université. Ils·elles peuvent observer les amphithéâtres et la Bibliothèque Universitaire.

➡ Vous aussi, accueillez un·e stagiaire ! ⬅

Contactez nous par mail 👉 martin@stagedecouverte.fr

STAGEDECOUVERTE.FR

Stagedecouverte.fr est une plateforme dédiée aux jeunes de 14 à 24 ans qui réfléchissent à leur orientation et souhaitent rencontrer des professionnel·les.

Vous voulez nous rejoindre ?

Les articles du moment