La parole à … Armony P. Agent des services hospitaliers, dans un EHPAD

par | 17/05/2020 | Découverte métiers, La parole aux pros

Un métier, 4 questions : Agent·e des services hospitaliers

1/ Mon métier en un coup d’oeil

Je suis agente des services hospitaliers (ASH) dans un EHPAD. Il y a un peu plus de 90 résidents dans l’établissement. C’est géré par un directeur. En tout, on compte une quarantaine de salariés qui y travaillent (aides-soignantes, ASH). Il y a pratiquement que des femmes. Il y a aussi deux personnes qui s’occupent de la maintenance (plomberie, éclairage, réparation du mobilier, des appareils…). Parfois on les appelle le week-end pour des interventions.

Il y a 8 salariés présents dans l’établissement par jour. Je travaille 12 heures dans la journée, à raison de 3 à 4 jours par semaine. Mes jours de travail changent en fonction du planning. Je commence à 8h et termine à 20h. Le matin lorsque j’arrive, je me change (pantalon, blouse). Par mesure d’hygiène, on doit avoir les cheveux attachés. Pas de vernis, ni de bijou. Il y a 3 étages. On est affecté à un étage selon le planning, mais il est possible de changer avec un collègue.

En tant que ASH, j’ai les mêmes tâches que les aides-soignantes sauf les (actes médicaux) : faire les lits, les toilettes, distribuer les repas (petit déjeuner, déjeuner, goûter, dîner), donner à manger à ceux qui ne sont pas autonomes, débarrasser les tables, changer les résidents, les protections, les doucher, les mettre en pyjama…

Les tâches sont cycliques et assez physiques (aider les résidents à se relever, les manipuler, faire leur transfert à un fauteuil, à un lit). C’est dommage de ne pas avoir plus d’hommes dans ce métier car ça nous aiderait beaucoup.

J’ai fait un BEP et un BAC PRO Services à la personne.

2/ Les qualités indispensables pour exercer mon métier

Il faut aimer le contact avec les personnes car il faut les toucher, s’occuper d’eux, être proche d’eux. Toute la journée on est avec les résidents. Le métier nécessite d’être bienveillant : les respecter, être patient… Ils peuvent mettre plus de temps pour agir, et se salir alors qu’on les a changés/lavés. Il faut aussi être à l’écoute car les résidents aiment bien parler.

3/ Pourquoi accueillir un·e stagiaire ?

C’est rare d’accueillir des jeunes de 14 ans dans les services hospitaliers. S’occuper des personnes âgées, ce n’est pas forcément un métier auquel ils pensent en premier. Cependant, cela peut être intéressant pour les jeunes car ils peuvent découvrir un métier qu’ils ne connaissent pas, peu connu, auquel ils ne pensent pas en premier. Peut-être que cela pourrait donner aux jeunes garçons de faire ce métier plus tard car ils nous aideraient surtout pour les tâches physiques.

4/ Mes propositions d’activités pour l’accueil d’un·e jeune en stage de découverte

Le jeune peut suivre une ASH et l’aider dans les différentes tâches, notamment le matin où il y a plus de choses à faire. Il faut bien encadrer le jeune, lui expliquer dans les détails, donner des tâches qu’un jeune de 14 ans peut faire (faire les lits, distribuer les repas, débarrasser les tables, déplacer les résidents…). Cela ferait plaisir aux résidents de voir des jeunes.

➡ Vous aussi, accueillez un·e stagiaire ! ⬅

Contactez nous par mail 👉 martin@stagedecouverte.fr

STAGEDECOUVERTE.FR

Stagedecouverte.fr est une plateforme dédiée aux jeunes de 14 à 24 ans qui réfléchissent à leur orientation et souhaitent rencontrer des professionnel·les.

Vous voulez nous rejoindre ?

Les articles du moment