SEMAINE DE DÉCOUVERTE DU NUMÉRIQUE – JOUR 1

par | 18/02/2021 | La parole aux pros, Lives Métiers

Du 8 au 12 février, Myfuture a mis à l’honneur le secteur du numérique dans le cadre d’une semaine de découverte 100% live, organisée pour les collégien·nes et lycéen·nes. 💻 Coup de projecteur sur le premier jour !

ATELIER –   «COMMENT FONCTIONNE UNE ENTREPRISE ? »

👩‍🏫 Descriptif de l’atelier :

• Nommer les différentes formes d’organisations
• Connaître le fonctionnement d’une organisation
• Différents espaces de vie et de travail dans un même lieu : Quels sont-ils ?

Retrouvez le support de présentation juste ici


✍️ Retour sur l’atelier, les 3 points à retenir :


1) Une entreprise, kezako ?
« Une unité économique, juridiquement autonome, organisée pour produire des biens et des services ».
– Source : INSEE
👉 Biens = Ce qui est palpable, matériel
Ex : voiture
👉Services = Prestation
Ex : réparation dans un garage


2) Il y a différents types d’organisations
Il existe des entreprises privées et publiques (Fonction publique – Etat, Territoriale, Hospitalière), mais aussi des associations employeuses ou encore bénévoles.


3) A chaque entreprise, son fonctionnement et sa composition
Des entreprises de tailles très différentes :
• MICRO – entreprise = 1 salarié·e
• TPE : Très petite entreprise = < 10 salarié·es PME : Petite et moyenne entreprise = entre 10 et 249 salarié·es • ETI : Entreprise de taille intermédiaire = entre 240 et 4999 salérié·es GE : Grande entreprise = > 5 000 salarié·es


La composition de l’entreprise :
• Pôle : Selon la taille de l’entreprise, nous pouvons trouver différents services : communication, marketing, services généraux, ressources humaines, production, etc.
• Fonction : Pour exemple, le pôle commercial trouve des client·es, vend le produit et fidélise les client·es.
On y trouve des espaces de vie (salle de pause, cafétéria, salle de sport) et des espaces de travail (open space, bureau, télétravail, salle de réunion).

Punchline💥
“Ha oui. Je ne savais pas qu’il y avait autant de services différents.”

➡️ Revoir l’atelier

LIVE MÉTIER – CONSTANCE PÉTILLOT – DÉVELOPPEUSE WEB

Avec Constance Petillot, développeuse front end chez Meero

Lundi 8 février à 11h15, Myfuture a reçu Constance Petillot, développeuse front end chez Meero, startup spécialiste de la photo ! 📸

Retrouvez le support de présentation juste ici

➡️ Métier : Un·e développeu·r·se front-end gère la conception de l’interface graphique d’un site web (couleurs, textes, images, onglets de navigation). Plus généralement il·elle a pour but de créer des sites internet ou mettre à jour ceux déjà existants.

💡 Késako ? Grâce à des langages informatiques, Constance place des images, des menus, du texte qui composent une page internet. Il existe un très grand nombre de langages de programmation différents qui répondent chacun à un besoin précis. Selon Constance le HTML c’est un peu comme un squelette du site, le JavaScript s’apparenterait aux muscles et le CSS à l’apparence finale.

Constance code en général avec son équipe ou bien seule parfois. Il est important dans ce métier de savoir se conseiller et se relire entre développeu·r·euses.

🎓 Études possibles : Constance a un parcours très atypique !  Après un Bac Littéraire, option Théâtre, elle a fait une Licence de Cinéma puis un BPJEPS Equitation. Elle a ensuite été responsable d’un élevage de chevaux dans le Loiret pendant plusieurs années. Aujourd’hui, Constance est en alternance chez Meero, c’est-à-dire qu’elle suit en parallèle des cours dans le cadre d’un Bachelor en Développement Web à l’école Hétic.

La punchline de Constance 💥

“Pour faire le métier que je fais, tout ce dont j’ai besoin c’est un ordinateur et une connexion internet !

➡️ Revoir le live

LIVE MÉTIER – WOLTERS KLUWER – NOLWEN BROSSON

Avec Nolwen Brosson, Ingénieur en intelligence artificielle chez Wolters Kluwer

Lundi 08 Février à 14h, Myfuture a reçu Nolwen Brosson, Ingénieur en intelligence artificielle (IA) au sein du groupe Wolters Kluwer, leader mondial de l’information, des logiciels et des services. Nolwen travaille directement pour Enablon, une filiale du groupe spécialisée dans la gestion des risques. 💻

Retrouvez le support de présentation juste ici

➡️ Métier : Enablon est le principal fournisseur de solutions logicielles intégrées de gestion des risques. La mission de Nolwen consiste à détecter les risques possibles auxquels s’exposent des personnes travaillant sur des chantiers. Mais grâce à quoi ? L’intelligence artificielle !

💡 Késako ? Pour créer des algorithmes intelligents, Nolwen a besoin de collecter des données. Par exemple, lorsqu’il pleut sur un chantier, cela peut être dangereux pour les personnes qui y travaillent. Les données de la météo sont un exemple que Nolwen va collecter pour créer un algorithme et des solutions. Une fois l’algorithme créé, ce dernier va pouvoir réaliser des prédictions (parfois mieux qu’un humain !).

Dans son quotidien, Nolwen effectue aussi beaucoup de veille, c’est-à-dire qu’il se renseigne sur les actualités liées à l’intelligence artificielle (découvertes, nouvelles techniques). Il s’agit d’une mission importante dans son travail qui lui permet de se tenir à jour régulièrement. 

Enfin, une partie de la journée de Nolwen est également consacrée à du développement informatique et des tests. En quelque sorte, il crée de nouvelles fonctionnalités et les teste ensuite.

🎓 Études possibles : Nolwen a un parcours peu commun puisqu’étant plus jeune, il rêvait de devenir sportif de haut niveau, il a d’ailleurs fait une belle carrière. Curieux d’apprendre, Nolwen a étudié le commerce, les mathématiques, l’informatique et particulièrement les sciences de données. Parcours atypique n’est-ce pas ?  De façon générale, pour devenir Ingénieur en intelligence artificielle, un parcours en mathématiques et/ou informatique est souvent recommandé.

La punchline de Nolwen 💥

“Il y a beaucoup de gens qui pensent que la tech c’est un monde réservé aux garçons : FAUX ! C’est un monde ouvert aux filles. Les métiers de l’IA sont larges, on peut travailler dans beaucoup de domaines différents (la médecine, la banque, le sport etc.).”

➡️ Revoir le live

LIVE MÉTIER – SACHA LIGUORI – INGÉNIEUR LOGICIEL

Avec Sacha Liguori, ingénieur logiciel chez C3.ai

Lundi 8 février à 15h15, Myfuture a reçu Sacha Liguori, ingénieur logiciel chez C3.ai, société de services aux entreprises en intelligence artificielle ! 🎯

Retrouvez le support de présentation juste ici

➡️ Métier : Un·e ingénieur·e logiciel participe à l’élaboration d’un logiciel – c’est-à-dire d’une solution technique informatique – venant répondre aux besoins d’un client. Concrètement, il écoute puis analyse les besoins exprimés par le client, conçoit le logiciel puis le teste extensivement.

💡 Késako ? Pour concevoir des logiciels d’intelligence artificielle, Sacha considère la commande qui lui est soumise par son client et le transforme en problème mathématique pour y trouver la bonne solution. Comme dans un problème mathématique, le raisonnement est très important, c’est ce que l’on appelle l’algorithme : la chaîne des actions à réaliser pour réaliser le problème. Une fois l’algorithme créé et testé, il faut lui apporter des données pour qu’il puisse travailler. Ces données sont appelées dataset ou jeux de données et lui permettent de développer son “intelligence artificielle”.

🎓 Études possibles : Sacha est titulaire d’un double diplôme de niveau Bac+5 (master) : il est ingénieur en informatique et mathématiques appliquées et diplômé en Finance et stratégie de l’Institut d’Études Politiques de Paris (Sciences Po’). Avant cela il a choisi un baccalauréat “scientifique” puis a fait deux années de classes préparatoires pour entrer en école d’ingénieur.

La punchline de Sacha 💥

“On n’est pas les moins bons, nous les français, en anglais. C’est vraiment primordial de parler anglais mais ça vient avec la pratique surtout l’anglais technique !”

➡️ Revoir le live

Retrouve tous nos événements en ligne sur ➡️ stagedecouverte.fr/live

STAGEDECOUVERTE.FR

Stagedecouverte.fr est une plateforme dédiée aux jeunes de 14 à 24 ans qui réfléchissent à leur orientation et souhaitent rencontrer des professionnel·les.

Vous voulez nous rejoindre ?

Les articles du moment