La parole à … Une Responsable Opérations des Affaires Médicales à l’International

par | 5/10/2020 | Découverte métiers, La parole aux pros

Un métier, 4 questions : International Medical Affairs Operations Lead (Responsable Opérations des Affaires Médicales à l’international) 

1/ Mon métier en un coup d’oeil

Après un doctorat en biologie moléculaire, j’ai débuté en tant qu’attachée de recherche clinique dans la filiale française d’un laboratoire pharmaceutique américain. Puis je suis partie en Angleterre dans le groupe européen de ce laboratoire pour coordonner des essais cliniques réalisés dans plusieurs pays. 

De retour dans la filiale française, j’ai dirigé une équipe de chefs de projets en charge de développer et implémenter des essais cliniques et des études observationnelles (études réalisées après la mise sur le marché des médicaments). 

J’ai ensuite eu à nouveau plusieurs rôles internationaux autour de la stratégie des essais cliniques mais cette fois-ci en restant basée en France. 

Mon rôle actuel est « international medical affairs operations lead ». Dans ce rôle, basé en France, je suis en charge de l’encadrement des activités d’un groupe de médecins à l’international. Le rôle du médecin aux affaires médicales est central car il interagit avec un grand nombre de départements telles que le marketing, l’information médicale, les affaires réglementaires, la pharmacovigilance, etc.). Mon rôle très intéressant car je travaille avec des départements différents dans de nombreux pays.

2/ Les qualités indispensables pour exercer mon métier actuel

Avoir des connaissances scientifiques est un élément important dans ce secteur d’activité. Un doctorat n’est pas forcement nécessaire pour accéder à ces différentes fonctions. Des études plus courtes peuvent aussi permettre de gravir les échelons. Il faut aimer la stratégie et l’organisation, avoir des notions de project management. C’est un métier cross-fonctionnel, il faut donc avoir une bonne communication et aussi des compétences en leadership afin de pouvoir influencer les décisions de différents départements. C’est aussi un métier cross-culturel, il faut savoir s’adapter aux différentes cultures de personnes venant de différents pays. Il faut être capable de travailler et diriger de façon virtuelle car les équipes sont dans des pays différents. Enfin, travailler à l’international requiert un bon niveau d’anglais, il faut être à l’aise à l’oral et à l’écrit. 

3/ Pourquoi accueillir un·e stagiaire ?

Il est nécessaire de permettre aux jeunes de voir ce qu’il se passe au quotidien dans une entreprise. Être sur le terrain permet d’avoir une vision plus approfondie du cœur du métier. 

4/ Mes propositions d’activités pour l’accueil d’un·e jeune en stage de découverte

Il est difficile pour des personnes travaillant à l’international, basées dans une filiale, d’accueillir des stagiaires puisque tout se passe par téléphone ou dans des réunions à l’étranger. Il est plus facile de faire un stage au département médical d’une filiale afin de découvrir les activités des médecins et les différents départements, à moins que le groupe international du laboratoire soit basé en France. 

Vous aussi, accueillez un·e stagiaire ! ⬅

Contactez nous par mail 👉 martin@stagedecouverte.fr

STAGEDECOUVERTE.FR

Stagedecouverte.fr est une plateforme dédiée aux jeunes de 14 à 24 ans qui réfléchissent à leur orientation et souhaitent rencontrer des professionnel·les.

Vous voulez nous rejoindre ?

Les articles du moment